Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2023

Libres de choisir entre MIGRER OU RESTER

109ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, dimanche 24 septembre 2023

 

 

« Lève-toi, prends avec toi l’enfant et sa mère, et fuis en Egypte. »

Matthieu 2, 13

 

« Libres de choisir entre migrer ou  rester. », tel est le message du pape François pour la 109ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié que nous célébrerons le dimanche 24 septembre 2023.

La fuite en Egypte de la Sainte Famille en Egypte n’a pas été le résultat d’un choix libre : « L’Ange du Seigneur apparaît en songe à Joseph et lui dit : « Lève-toi, prends avec toi l’enfant  et sa mère, et fuis-en Egypte ; et restes-y jusqu’à nouvel ordre, car Hérode va rechercher l’enfant pour le faire périr. » (Matthieu 2, 13). La vie de l’enfant Jésus est en danger et l’exil, loin d’Hérode, est la seule solution pour Joseph.Migrer devrait toujours être le résultat d’un choix libre de toute contrainte extérieure mais, dans les faits, aujourd’hui, comme à l’époque biblique, ce n’est pas le cas. On pense bien sûr, avec la guerre en Ukraine, aux conflits ou, avec le récent séisme en Turquie et en Syrie, aux catastrophes naturelles, à leurs exilés, à leurs déplacés internes. Mais, dans un monde où les inégalités se creusent entre pays et entre habitants d’un même pays, l’impossibilité de mener une vie digne et prospère, d’assurer un avenir à leurs enfants dans leur pays d’origine, contraint des millions de personnes à partir.

La parole de saint Paul VI dans sa lettre encyclique Populorum Progressio : « Le développement est le nouveau nom de la paix. » prend ici tout son sens. Le droit d’émigrer est inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 et c’est un droit universel que ce droit à la mobilité. Il nous invite à vivre dans un monde ouvert, à construire des ponts et non des murs Ce droit est inscrit dans la doctrine sociale de l'Eglise et le  pape François nous appelle donc à construire un monde plus juste où celui ou celle qui décidera de quitter son pays de naissance le fera en toute liberté, sans aucune contrainte venue de l’extérieur, guerres, discriminations, misère.

https://www.doctrine-sociale-catholique.fr/quelques-themes/83-migrations

On parle de plus en plus de réfugiés climatiques. N’est-ce pas aussi l’occasion , pour nos communautés , de réfléchir à la manière dont nous vivons, à l’organisation de notre système économique, à la responsabilité des pays riches dans le réchauffement climatique et les migrations qui en découlent dans les pays pauvres ?

Pour vous aider à réfléchir toute l’année, au-delà du 24 septembre, à ce thème, le service national  Mission et migrations  met à votre disposition sur son site, plusieurs documents téléchargeables.

https://missionetmigrations.catholique.fr/animer/journee-mondiale-du-migrant-et-du-refugie/310581-journee-mondiale-du-migrant-et-du-refugie-2023/

Par ailleurs un kit d’animation sera déposé à la maison du diocèse dans les casiers des paroisses. Il contiendra 10 cartes-prières, une affiche, un bon de commande pour du matériel supplémentaire. (Attention : date limite de commande auprès du Carmel de Saint Sever sur Adour : 6 septembre 2023)

Bonne préparation de la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié 2023.

 

Très fraternellement.

 

L’équipe diocésaine :

Claudine Lanoë, déléguée

Maxence Caputo

Jean-Paul Fadonougbo

Damien Jouglet

Silvana Mazzolini

 

 

Article publié par Pastorale des migrants • Publié le Mercredi 19 juillet 2023 • 670 visites

keyboard_arrow_up