Elections municipales 2020: campagne "Villes accueillantes" du CCFD-Terre solidaire

C’est à l’échelle locale que se vivent les conséquences des politiques migratoires décidées aux niveaux  européen et national. Or les communes ont un rôle à jouer, elles qui accueillent sur leur territoire des personnes migrantes. Elles ont des compétences : logement, école, apprentissage de la langue, et une richesse : tous leurs administrés qui, au sein d’associations ou de collectifs, se sont déjà engagés dans l’accueil et l’intégration des personnes migrantes.

Le CCFD-terre solidaire, dans le cadre de l’Organisation pour une Citoyenneté Universelle (OCU), a souhaité être force de proposition et s’engager dans la construction d’une alliance entre les acteurs de la société civile et les autorités locales pour montrer qu’une approche des migrations, autre que sécuritaire, est possible.

Alors, à l’occasion des élections municipales, des bénévoles du CCFD-Terre solidaire du diocèse  vont rencontrer les candidats pour leur demander de s’engager à mettre en place,  s’ils sont élus, une politique qui fasse de leur commune une commune accueillante aux personnes migrantes.  Ils leur remettront le livret « Municipalités solidaires, 10 exemples de politiques alternatives » de l’OCU.

Article publié par Pastorale des migrants • Publié le Jeudi 06 février 2020 • 702 visites

keyboard_arrow_up