A Calais , une grève de la faim pour les exilés

Suite à la mort tragique , début octobre, d'un jeune Soudanais, Yasser, écrasé par un camion , et face à la constante dégradation des conditions de vie des personnes exilées à Calais , le P Philippe Demeestère , sj, l'aumônier diocésain du Secours catholique, et deux militants associatifs ,  Anaïs Vogel et Ludovic Holbein , ont entamé une grève de la faim le 11 octobre 2021 à l'église Saint Pierre de Calais. Il ont reçu , le dimanche 17 octobre, la visite de Mgr Olivier Leborgne, évêque d'Arras , et de la présidente du Secours Catholique , Véronique Devise.

Depuis plusieurs années les bénévoles associatifs alertent sur la situation inhumaine qui règne à Calais : expulsions quotidiennes , confiscations et destructions des effets personnels des exilés, , multiplication des arrêtés visant à empêcher les distributions par les associations de nourriture et d'eau , humiliations , coups et blessures de la part des forces de l'ordre.

L'Etat, interpellé , n'a donné aucune réponse satisfaisante . C'est pourquoi, ces trois personnes ont décidé d'entamer une grève de la faim avec trois attentes : 

Suspension des expulsions quotidiennes et des démantèlements de campements durant la trève hivernale.

Arrêt, durant cette même période, de la confiscation des tentes et effets personnels des personnes exilées .

Ouverture , entre les autorités publiques et les associations non mandatées par l'Etat, d'un dialogue citoyen raisonné portant sur l'ouverture et la localisation de points de distribution de tous les biens nécessaires au maintien de la santé des personnes exilées.

Le P. Demeestère donne lui-même le sens profond de cette grève de la faim : "Il s'agit vraiment de signifier qu'il y a quelque chose qui ne nourrit pas:  tous ces discours qui prétendent nous gaver, nourrir en nous le rejet , on n'en veut plus . Ce qui nous fait vivre , c'est le partage d'une même chair avec les exilés". 

 

Pour aller plus loin : 

Témoignage du P Philippe Demeestère , sj, : "Nous nous portons au plus près de leurs faims..." -juillet 2020. Cliquer ici.

La mission aux frontières : Calais-Londres - novembre 2020. Cliquer ici.

https://www.lavie.fr/actualite/societe/a-calais-une-greve-de-la-faim-pour-alerter-les-consciences-sur-le-sort-des-migrants-78539.php

Et pour rappel : 

https://missionetmigrations.catholique.fr/articles/304181-exiles-cessons-ce-deni-de-realite-et-creons-un-veritable-socle-humanitaire/

 

 

 

Article publié par Pastorale des migrants • Publié le Mardi 02 novembre 2021 • 1020 visites

keyboard_arrow_up